Anaïs blogtrotter en Malaisie #3 L’île de Tioman


Notre voyage en Malaisie se poursuit aujourd’hui sur la très jolie île de Tioman (Palau Tioman) située sur la côte Est du pays. Ce petit paradis, nous a accueilli quelques jours après notre séjour à Kuala Lumpur (KL).

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-island-2

Palau Tioman

Nous y avons profité de la mer et de la plage. Nous avons également découvert les faunes et flores locales. Nous avons également dégusté de nombreux fruits tropicaux.

Le Berjaya Resort de Tioman,

Si ce très beau complexe a un peu vieilli, il garde encore de très beaux restes et nous y avons beaucoup apprécié notre séjour. Nos puces ont très rapidement trouvé leurs marques. Les journées étaient rythmées par les repas en famille, suivis de jeux sur la plage après le petit déjeuner, de séances de jeux à la piscine, de glissades sur les toboggans après la sieste et le goûter et de balades dans les jardins après le dîner.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-Berjaya-resort

Berjaya Resort Tioman

Nous avons peu profité de notre chambre très spécieuse. Nous, les parents nous avons tout de même beaucoup apprécié le petit balcon et sa vue sur la plage et le coucher de soleil en fin de journée lorsque les demoiselles étaient couchées.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-coucher-de-soleil

Palau Tioman

Côté cuisine,

Nous avons continué notre découverte des plats malaisiens typiques. Nous avons eu l’occasion de goûter au Ikan Pedas Mempelai. Très épicé (pimenté) ce met se compose de poisson braisé aux herbes et épices accompagné d’une sauce coco. Il est servi avec du riz vapeur et des légumes sautés. Je n’ai malheureusement pas la recette.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-cuisine

Ikan Pedas Mempelai.

Mais si la cuisine est très bonne, l’attrait de l’île est ailleurs et surtout à l’extérieur…

La faune et la flore,

Tout l’intérêt d’un voyage avec des enfants dans ce genre de lieu réside dans le dépaysement total et en particulier la découverte d’un environnement naturel radicalement différent de celui auquel ils sont habitués au quotidien.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-island-3

Varan – Bougainvillier

La faune est très variée et sur Tioman il n’est pas rare de croiser des singes, des varans, des colibris et des insectes plus impressionnants les uns que les autres. Dans le Berjaya Resort en particulier, les singes ont leurs habitudes et nos puces pouvaient les observer tous les jours sur le toit du restaurant principal.

Sous l’eau, c’est un ballet incroyable de poissons, requins et tortues parmi des jardins de coraux magnifiques. Je n’ai pas d’images à montrer car je n’étais pas équipée mais c’est un vrai paradis pour les plongeurs et apnéistes comme moi.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-island

Papillons – Macaque

L’île de Tioman est recouverte d’une épaisse forêt tropicale. Les essences qui la compose sont très variées. La faune qui peuple la forêt est aussi intéressante. Il est possible d’organiser des randonnées menant au cœur de l’île parfois jusqu’à des cascades mais notre première expérience l’été dernier avec les enfants ne nous pas encouragé à renouveler l’expérience ici sur un sol encore plus accidenté et humide. Nous avons toutefois pu leur montrer un certain nombre de plantes et de fleurs que notre grande a pu dessiner sur son carnet de croquis.
Parmi les fleurs, il y avait celles du frangipanier, des hibiscus, des bougainvilliers … beaucoup de couleurs et de parfums.

LDdA-Voyage-Malaisie-Tioman-island-1

Colibris & hibiscus

Parmi les plantes comestibles, elles ont pu voir comment poussent les ananas, les bananes, les mangues et les papayes. La Malaisie bénéfice d’un climat très propice à la culture des fruits tropicaux même si ce n’est pas celle qui domine tout le pays. En effet ce sont plutôt les palmiers (dont est issue l’huile de palme) et les hévéas (qui fourni le caoutchouc) qui couvrent des étendues immenses à travers le pays. Nous avons pu d’ailleurs en voir lors de notre trajet en bus entre Singapour et Melaka (je vous en parlerai dans un futur billet).

Les fruits tropicaux,

Je savais que nous aurions l’opportunité de manger un certain nombre de fruits tropicaux en Malaisie.

Plantation de durian et d'ananas

Plantation de durian et d’ananas

Le durian est sans contestation le fruit le plus prisé dans cette partie du monde. C’est un fruit très odorant. Il fait parfois l’objet d’interdiction pour cette raison.

le durian

découpe du durian sur le marché – interdiction du fruit dans certains lieux (restaurants, métro de Singapour, hôtel)

Lorsqu’il est consommé à maturité sa chair est fondante et très parfumée. C’est un fruit qu’il est difficile de trouver vraiment mûr en France. C’est pour cela que j’ai profité de l’occasion de ce voyage pour le faire découvrir à ma famille. Cela n’a pas été l’amour fou !
Personnellement je lui préfère la mangue qui est plus sucrée. En Malaisie comme à Singapour on peut en acheter partout.

Mango madness

Mango madness

Que ce soit sur les petits marchés locaux ou au buffet des hôtels, il y avait les fruits très variés comme le fruit du dragon, les mangues, les papayes… Mes puces ont particulièrement apprécié les mini-bananes que nous achetions en demi régime. C’est tellement plus agréable de manger tout ces fruits à maturité. Ils sont gorgés de sucre. Nous nous sommes régalés.

Et vous, quels sont vos fruits tropicaux préférés ?

Retrouvez ici toutes les destinations déjà proposées.

5 réflexions sur “Anaïs blogtrotter en Malaisie #3 L’île de Tioman

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s