Que cuisine la sorcière dans les airs avec un chaudron magique ?


LDdA-FILM_La-sorciere-dans-les-airs

Vous le saurez en allant découvrir ce nouveau film d’animation au cinéma à partir du 27 novembre prochain. Ma puce et moi avons eu le plaisir de découvrir cette sorcière dans les airs en avant-première et voici notre avis.

A propos de l’histoire de La sorcière dans les airs,

La sorcière dans les airs c’est d’abord un livre d’histoire pour enfants écrit par Julia Donaldson, une auteur anglaise dont l’association avec l’illustrateur Axel Scheffler a donné naissance à de nombreux succès tels que « Gruffalo » qui est devenu un classique. Ce conte raconte l’aventure d’une gentille sorcière un peu étourdie qui perd régulièrement ses affaires mais cela lui permet de faire de jolies rencontres jusqu’au jour ou elle tombe nez à nez avec à un furieux dragon. La suite vous la découvrirez en ouvrant le livre. Cet ouvrage traduit en français par Jean-François Ménard est disponible depuis le 10 octobre dernier dans la collection Albums Gallimard Jeunesse.

LDdA_LIVRE-La-sorciere-dans-les-airs

A propos du film d’animation,

La sorcière dans les airs c’est aussi depuis peu un film d’animation de Max Lang et Jan Lachauer (durée : 26 minutes)

Le synopsis : Une gentille sorcière et son chat campent près d’un lac. La sorcière concocte joyeusement des potions avec ce qu’elle trouve autour d’elle. Quand elle ajoute des champignons rouges (une amanite tue mouche, pour les experts), le chaudron se met à déborder et le bouillon explose. Le bruit réveille alors un dragon qui dormait dans les parages. Comme le temps se gâte, la sorcière et le chat décollent et fendent gaiement les airs sur leur balai. Mais ils ignorent que le dragon s’est lancé à leurs trousses !

LDdA_FILM_La-sorcière-dans-les-airs-dragon

Le film d’animation ne colle pas exactement au début de l’histoire du livre puisque c’est ici la sorcière qui par mégarde réveille le dragon. La suite est par contre identique et on s’amuse beaucoup à regarder ses péripéties mais surtout ses rencontres avec tous ces animaux à la personnalité bien marquée.

Comme ce film d’animation est assez court, pour sa sortie en salle en France, il a été associé à deux autres films courts qui sont :

  • « Juste un petit peu » d’Alicja Jaworski (durée : 9 minutes) qui relate l’histoire d’un cochon qui s’en va gaiement vers un lac et qui sur son chemin va rencontrer plusieurs animaux rejetés par leurs semblables car leur apparence n’est pas aussi parfaite que les autres. Le cochon les adopte tous un après les autres jusqu’au jour ou un crapaud leur propose d’exaucer leur vœu le plus cher. Une histoire simple et bien menée qui se termine par une morale « à la Jean de la Fontaine ».  Le message est remarquable.

LDdA_FILM_juste-un-petit-peu

  • « Un jour merveilleux » de Nils Skapans (durée : 15 minutes) Ce film d’animation en pâte à modelée relate l’aventure d’un chat et de sa maîtresse. Elle est aussi rousse et possède des pouvoirs magiques. Sa journée sera longue et pleine de surprises.

LDdA_FILM_un-jour-merveilleux

L’avis de ma fille de 4 ans 1/2 :

Sa première réaction à la fin du film a été de me dire : « mais pourquoi c’est déjà fini ? on peut revoir la sorcière ».  « A terre » est l’expression qu’elle a retenu (c’est celle que la sorcière utilise à plusieurs reprises pour commander à son balais de descendre vers le sol) . Elle a aussi réalisé un joli dessin mais je ne pourrai pas vous le montrer puisqu’il a déjà été offert à une copine 😉
Concernant les deux premiers films d’animations. Elle a beaucoup apprécié le premier court métrage car entre chaque rencontre du cochon avec un nouveau personnage, des oiseaux chantent un air rythmé. Elle a moins apprécié le suivant car la sorcière en pâte à modeler avait parfois des expressions du visage surprenantes.

LDdA_FILM_La-sorcière-dans-les-airs-chat-chien

L’avis de maman :

La sorcière dans les airs de Max Lang et Jan Lachauer est superbement réalisée et son esthétisme n’est pas sans rappeler celui du Gruffalo. La narration de Pierre Richard lui apporte sa « French touch » qui n’est pas désagréable. Loin de tous les blockbusters américains qui envahissent les écrans français pour Noël, ces petits films d’animations apportent une réelle alternative aux parents qui souhaitent faire découvrir à leurs enfants des courts métrages très variés et adaptés à un jeune public.
Ils sont pleins d’humour et de bons sentiments. Ils véhiculent aussi des valeurs qui sont importantes comme le respect d’autrui et de la différence mais aussi le partage.

Info complémentaires :

  • Date de sortie : 27 novembre 2013
  • Durée totale des 3 courts métrages : 50 minutes
  • Titre original : Room on the Broom
  • A partir de 4 ans

LDdA_FILM_La-sorcière-dans-les-airs-chaudron

Alors que prépare cette sorcière dans son chaudron : des potions magiques aux formules explosives bien évidemment mais elle est la seule à en connaître tous les secrets

En attendant, vous pouvez voir la bande annonce sur le site des films du préau !

4 réflexions sur “Que cuisine la sorcière dans les airs avec un chaudron magique ?

  1. J’adore la version anglaise (et US-pas les mêmes??), j’ai hâte de voir s’ils ont aussi bien traduit la poésie des mots que pour le Gruffalo.. J’ai adoré les deux films! Et monsieur bout de bois, tu l’as vu? Merci pour tes articles!!

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s