Le choix de l’allaitement maternel


Le 30 mars dernier avait lieu la 4ème Journée National de l’Allaitement. A cette occasion j’ai pu lire énormément de choses en faveur de l’allaitement maternel. C’est drôle à dire mais ce sujet déchaine souvent les passions dans un sens comme dans l’autre. Cela m’a donné envie d’écrire un billet sur ma propre expérience et partager mon avis sur certains produits que j’ai apprécié.

Le choix,

Pour ma part, le choix de l’allaitement au sein a été facile. J’étais très motivée.  Après, j’ai peut-être eu de la chance mais pour mes deux filles j’estime que tout c’est bien passé (en tout cas, comme je le souhaitais, jusqu’à 4 mois pour la première et toujours en cours pour la deuxième).

Le choix de la maternité a ensuite été une étape clef car dans celle que j’ai sélectionnée, j’ai pu profiter d’un programme pour l’allaitement maternel. Les sages-femmes et les puéricultrices avaient toutes suivi une formation spécifique.

Savoir s’entourer des bonnes personnes,

C’est important d’être bien conseillé. J’ai eu la chance de faire de bonnes rencontres. Tout d’abord j’ai eu le plaisir de suivre les cours de préparation à l’accouchement d’une sage-femme qui a su répondre à toutes mes interrogations et même davantage. C’est aussi elle qui m’a conseillée sur les achats à faire pour être prête pour le jour J à la maternité.

Voici le kit de survie :

  • Les bouts de sein contact de chez Meleda taille M
  • Des coussinets d’allaitement lavables ou jetables
  • Deux soutiens à gorge dont la taille des bonnets doit être deux fois supérieure à celle de la taille des bonnets en fin de grossesse
  • La crème Prélan en tube de 30 ml (à base de lanoline cette crème répare les crevasses en un rien de temps). On peut aussi l’utiliser pour préparer ses seins en massant l’auréole.

Kit survie : Crème Prélan – Bouts de sein Meleda – Coussinets en tissus

Après mon accouchement, l’équipe des sages-femmes qui m’a suivi a été très encourageante. L’aide au moment de la mise au sein a été cruciale. Les puéricultrices ont su à chaque fois trouver les bons gestes et les mots pour me rassurer et pour que tous ce passe bien.

Puis toujours à la maternité, j’ai rencontré d’autres mamans qui elles aussi avaient fait le choix de l’allaitement maternel. Nous avons gardé contact et nous avons pu échanger sur nos galères de maman. Les copines c’est important.

Pour finir, j’ai choisi de faire suivre mes filles à la PMI de ma ville puis chez une pédiatre recommandée par la maternité.

La lecture,

J’ai lu pas mal de choses mais si j’avais à recommander de la lecture je parlerai du livre du Dr Marie Thirion, l’allaitement mais surtout du site Internet de la Leche League qui couvre tous les thèmes et a répondu à toutes mes questions.

Logo Leche league – Livre L’Allaitement

Quand on rentre à la maison,

L’allaitement est fatiguant surtout les premières semaines, il est important de se ménager et de bien manger. Pour ma première fille, je dormais tout le temps avec elle. Je faisais régulièrement des siestes. Pour ma deuxième fille, j’ai eu la chance de pouvoir pratiquer le Co dodo la nuit ce qui m’a aidé à me ménager et être disponible la journée pour ma plus grande. Le Co dodo est encore un sujet qui fait couler de l’encre ! Pour l’avoir pratiqué, je pense qu’il m’a permis de me remettre plus facilement de ma césarienne et de pouvoir poursuivre mon allaitement sereinement.

L’équipement,

Il y a de plus en plus de produits spécifiques pour les mamans qui souhaitent allaiter leur bébé mais il n’est pas nécessaire de se ruiner pour réussir son allaitement. Par contre il y a des équipements qui facilitent la vie. En plus du kit de survie décrit plus haut, voici ce que j’ai trouvé vraiment utile :

  • Le tire-lait électrique

A partir du deuxième mois, j’ai commencé à exprimer mon lait pour que le papa de ma fille puisse participer à l’allaitement. J’avais tout d’abord débuté par un tire-lait manuel puis j’ai loué différents tire-laits électriques. La plupart n’étaient pas agréables et peu pratiques. Pour ma deuxième fille, j’ai finalement décidé d’acquérir le tire-lait électrique de la marque anglaise Tommee Tippee qui a vraiment tout pour lui. Il est tout d’abord très confortable. L’embout à appliquer sur le sein en silicone souple est agréable. La pression est réglable. Il est super compacte et se transporte facilement partout et pour ne rien gâcher son design est sympa.

Kit tire lait électrique Tommee Tippee

Les biberons de la même marque sont aussi très bien conçus. Les tétines en particulier celles qui offrent un débit variable sont idéales pour un bébé allaité au sein car leur débit s’adapte au rythme de tété de bébé. C’est encore plus pratique que les tétines en mode 1-2-3. A partir du sixième mois on peut aussi utiliser les tétines pour liquides épais.

Biberons Tommee Tippee

  • Le coussin d’allaitement

C’est un confort pour le dos si on a la place de le stocker à la maison. Le seul qui a réussi à me convaincre c’est le Boppy de Chicco.

Coussin d’allaitement Chicco Boppy

  • L’écharpe de portage

On m’avait dit que de porter son bébé favorise les montées de lait alors j’ai acheté une écharpe bien avant la naissance de ma fille. Je l’ai choisie sans vraiment avoir de conseils. J’ai craqué pour la couleur et le design de mon écharpe Babymoov. Je l’utilise encore tous les jours pour emmener bébé à la sortie d’école.

Echarpe Babymoov – Echarpe BB Taï de babylonia – Atelier portage par Port’Angelot

Maintenant que bébé a grandit et que j’ai reçu les conseils avisés d’une spécialiste du portage (atelier portage animé par Port’Angelot) j’ai acheté une deuxième écharpe qui me permet aussi de porter bébé sur le dos. Il s’agit de la BB Taï de la marque belge Babylonia. Elle est encore plus simple à mettre en place et a permis à papa de porter bébé également. Le portage c’est vraiment très agréable pour garder bébé au plus près de son coeur. Je conseille celles qui hésitent encore d’aller au atelier de portage de Port’Angelot. Moi j’aimerai bien tester d’autres écharpes de portage.

  • Le berceau Co-Sleeper®

Ça c’est le petit plus que je me serai bien offert si j’avais découvert cela plus tôt. Le berceau Co-Sleeper est un petit lit parfaitement adapté aux mamans qui souhaitent garder leur bébé au plus près d’elle. On ne le trouve pas partout mais surtout sur le meilleur site pour celles qui allaitent leur bébé donc une adresse à garder en mémoire : mamaNANA.

L’après allaitement,

Pour ma première fille j’avais arrêté l’allaitement tout en douceur au quatrième mois afin de reprendre mon travail. Pour ma deuxième, j’ai décidé de prendre un congé parental pour profiter pleinement de ma puce et prolonger son allaitement. A ce jour, nous en sommes à la diversification…

Et vous que pensez-vous de l’allaitement maternel ?

7 réflexions sur “Le choix de l’allaitement maternel

  1. Pingback: Le bon plan de Famili | Les délices d'Anais

  2. Pingback: Mon congé parental | Les délices d'Anais

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s