Savez-vous ce que mange un ogre de la Taïga ?


Vous le saurez en allant découvrir ces contes et merveilles de Russie au cinéma le 13 février prochain.

Si vous suivez le blog vous vous souvenez peut-être de La balade de Babouchka et de Zhiharka, la petite fille qui avait failli se faire croquer par une renarde. Nous avions adoré ces dessins animés russes plein d’humour. Aujourd’hui nous sommes très heureux de vous parler de la suite ou L’ogre de la Taïga. Si ma puce de 5 ans a adoré le chat et la renarde, moi j’ai eu un coup de cœur pour le bélier et la chèvre dans Gare aux loups ! qui termine cette série de courts métrages avec beaucoup d’humour. Il faudra aussi regarder avec attention les trois chasseurs car le géant a toutes les allures d’un ogre …

L'ogre de la Taïga

L’ogre de la Taïga

L’ogre de la Taïga

Tout comme La balade de Babouchka, L’ogre de la Taïga est une série qui se compose de quatre petits films d’animation russes. Ils font également partie du projet initié par Alexander Tatarsky du Studio Pilot intitulé « La Montagne des joyaux ». Avant chaque court métrage, il y a une petite présentation de la Russie, sa culture, ses traditions, ses lieux et personnages célèbres.

Le point commun de cette deuxième série c’est certainement la ruse.

Ces courts métrages de 13 min chacun sont complètement indépendants les uns des autres. Ils ont été réalisés par des équipes différentes, utilisant les techniques les plus variées (papiers découpés, dessins, aquarelle, marionnettes…).

Ces films sont parfaitement adaptés à une jeune audience.

L'Ogre de la Taïga_01

Le chat et la renarde de Konstantin Bronzik

  • Le chat et la renarde de Konstantin Bronzik – Russie 2004
    Abandonné dans les bois par son maître, un chat fait la connaissance de la renarde. Pour obtenir d’elle le gîte et le couvert, il lui fait croire qu’il est le gouverneur de Sibérie.
  • Les trois chasseurs de Sergeï Merinov – Russie 2010
    Trois chasseurs, attrapés par le géant de la forêt, doivent raconter chacun leur tour une histoire au sujet d’un animal sans jamais prononcer son nom. Ils auront la vie sauve seulement si le géant ne trouve pas l’animal dont il s’agit…
  • La petite Khavroshka de Inga Korjnera – Russie 2007
    Khavroshka, la petite orpheline, est considérée comme une domestique par la marâtre et ses trois filles. Heureusement, son amie la vache veille sur elle.
  • Gare aux loups ! de Natalia Berezovaya – Russie 2005
    Un bélier et une chèvre fuient leur propriétaire à la recherche d’une vie meilleure… Ils se cachent dans un bois et se réchauffent auprès d’un feu de camp à l’ambiance un peu particulière…
L'Ogre de la Taïga-02

Les trois chasseurs de Sergeï Merinov – Russie 2010

Ce que j’ai beaucoup apprécié c’est de pouvoir télécharger le document pédagogique disponible sur le site des films du préau et de le parcourir avec ma puce. (Coloriages, devinettes, jeux …)

En attendant, vous pouvez voir un extrait de Gare aux loups.

Nous nous retournerons certainement revoir L’ogre de la Taïga au cinéma Abel Gance de Courbevoie qui proposait déjà La balade de Babouchka en décembre dernier.

3 réflexions sur “Savez-vous ce que mange un ogre de la Taïga ?

  1. Pingback: Parter en voyage avec Les P’tits Explorateurs | Les délices d'Anais

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s