Anaïs voyage dans son assiette en Pologne #2


Cette semaine, Anaïs continue son voyage en Pologne. Après les restaurants polonais, je vous propose de découvrir les produits polonais que j’apprécie et tout particulièrement les pâtisseries.

LDdA-makowiec-torsadé-05

A Paris, je ne connais pas d’endroit où en trouver. Il faut l’avouer, les pâtisseries polonaises n’ont pas la même réputation que les françaises. Mais pour certaines personnes, comme moi, elles rappellent beaucoup de très bons souvenirs alors comme Proust et sa madeleine on se replonge dans nos souvenirs à chaque bouchée. C’est un vrai bonheur…

Les pâtisseries polonaises,

Côté pâtisserie, il existe quelques grands classiques polonais. Moi j’ai grandi avec le placek que ma grand-mère préparait les week-ends quand nous venions lui rendre visite. C’est un gâteau agréable à déguster au goûter avec un chocolat chaud (moi je l’adore, c’est un peu ma madeleine). Il y a aussi le sernic que l’on retrouve aussi dans d’autres pays d’Europe de l’Est. J’aime un peu moins les ponchkis qui sont tout simplement des beignés. Celui qui est le plus sympa visuellement c’est le makowiec, un gâteau polonais à base de pavot. Cette semaine j’ai décidé d’en réaliser un mais de lui donner une forme différente.

Pour ma version de ce gâteau traditionnel polonais, je me suis inspirée de la recette de Kringle estonien présenté sur le blog La petite pâtisserie d’Ida. Je trouve le rendu visuel du Kringle tellement beau.

C’est avec l’aide de mon assistante préférée que nous avons préparé ensemble notre premier makowiec. Elle a adorée mettre la main à la pâte (c’est le cas de le dire) quelle partie de fou rire dans notre cuisine !

makowiec-01

Ma recette du makowiec (gâteau polonais au pavot)

Temps de préparation : 40 min
Temps de repos : 1 heure

Temps de cuisson : 40 à 45 minutes

makowiec-02

Ingrédients pour la garniture

  • 1/4 litre de lait
  • 100 grammes de pavot
  • 4 cuillères à soupe de miel (50 grammes)
  • 1 gousse de vanille
  • 40 grammes de beurre
  • 50 grammes raisins secs
  • 20 grammes d’écorces d’oranges confites hachées
  • 20 grammes d’amandes hachées ou en poudre
  • 1 œuf
  • 50 grammes de sucre

Préparation de la garniture,

  1. Faites bouillir le lait, pendant ce temps, lavez et égouttez le pavot. Versez-le dans le lait bouillant et faites le bouillir quelques minutes en remuant de temps en temps avant le retirer du feu et le mettre de côté pendant 30 minutes.
  2. Égouttez le pavot et écrasez les grains au mortier ou au mixeur.
  3. Dans une casserole, versez le miel, les gaines de la gousse de vanille, le beurre, les raisins, les écorces d’orange, les amandes et le pavot. Mélangez tous les ingrédients. Faites les cuire à feu doux pendant 20 min.
  4. Battez le jaune d’œuf avec le sucre et ajoutez-les hors du feu au mélange. Montez-le blanc en neige et incorporez-le à la farce.

makowiec-04

Ingrédients pour la pâte,

  • 15 grammes de levure fraîche de boulanger à défaut lyophilisé
  • 1/4 verre de lait
  • 100 grammes de farine
  • 40 grammes de beurre
  • 1 œuf
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • une pincée de sel
  • le zeste d’un demi citron
  • 1 jaune d’œuf

makowiec-03

 Préparation de la pâte à brioche,

  1. Diluez la levure dans un peu de lait chaud.
  2. Étalez la farine en puit. Mettez le beurre, l’œuf et le jaune d’œuf, le sucre et le sucre vanillé, la pincée de sel et un peu de zeste de citron râpé. Ajoutez ensuite la levure. Pétrissez le tout jusqu’à l’obtention d’une pâte molle et brillante.
  3. Abaissez la pâte au rouleau sur une épaisseur de 5 mm environ et en forme de rectangle. Étalez la farce au pavot en couche. Roulez la pâte. Coupez le rouleau dans toute sa longueur. Torsadez les deux morceaux de pâte ensemble. Fermez la brioche et placez-la sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Recouvrez d’un linge propre. Laissez reposer 1 heure au chaud pour que la pâte commence à lever.
  4. Dorez la surface au jaune d’œuf et enfournez.
  5. Faites cuire votre makowiec entre 40 à 45 minutes environ dans un four préchauffé à 220 degrés.

LDdA-makowiec-torsadé

Et vous, connaissez-vous les pâtisseries polonaises ?

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s