Le défi des journées de la mer 2013


Celle et ceux qui me connaissent un peu savent que je suis comme un poisson dans l’eau. Je suis une adepte de la plongée sous-marine mais aussi de l’apnée depuis de nombreuses années Je les pratique régulièrement en piscine, en fausse de plongée et dès que je le peux en mer.
J’ai eu l’occasion de plonger dans de nombreux coins du globe et découvrir les plus beaux aquariums du monde.  Je m’intéresse beaucoup à la biologie sous-marine et je suis très sensible à la conservation des espèces marines et en particulier des poissons.

LDdA-journees-de-la-mer_2013
C’est donc tout naturellement que j’ai relevé le défit des journées de la mer en suivant les recommandations de Mr Goodfish. Mais avant de découvrir ma recette voici ce qu’il faut savoir …

Les journées de la mer,

Les journées de la mer ont lieu chaque année au mois de juin. Le thème qui a été retenu pour 2013 c’est « Pêche responsable et cultures marines ». Comme chaque année de nombreuses conférences et expositions sont organisées un peu partout en France et certainement prés de chez vous. Consultez le programme des manifestations pour choisir l’évènement auquel vous pourrez participer ce week-end en famille.

logo-mr-good-fish

Mais qui est Mr Goodfish ?

Saviez-vous que les Français consomment en moyenne 35,2 kg par an (crustacés et coquillages inclus) ? Je pense que je n’en suis pas si loin … et vous ?
Si nous souhaitons continuer à manger des produits de la mer, apprenons à les choisir de manière plus responsable.

Chaque saison, le programme Mr. Goodfish (initié par 3 grands Aquariums sous l’égide du Réseau Océan Mondial et soutenu par le Ministère de l’écologie, du Développement durable et de l’Energie) émet des recommandations pour choisir les produits de la mer adaptés à la saison et à chaque zone de pêche.

Pour le printemps, les recommandations de Mr. Goodfish regroupent 4 produits de la mer, peu connus et savoureux :

  • le chinchard commun, (ou caringue, maquereau bâtard, saurel commun) Trachurus trachurus : un poisson qui fréquente les eaux de l’Atlantique Est de la Norvège à l’Afrique du Sud, l’Atlantique Centre-Ouest ainsi que les mers Méditerranée, Noire et de Marmara. Il aime vivre entre deux eaux entre 10 et 500 mètres de profondeur, parfois jusqu’à plus de 1000 m de fond en période hivernale.Il fait partie des poissons maigres, riche en potassium et en phosphore.On le trouve en filets, fumé, ou plus rarement séché. Très apprécié dans les pays méditerranéens, c’est donc l’occasion de faire entrer un peu de soleil dans votre cuisine : grillé ou braisé accompagné d’une ratatouille ou de semoule aux épices. Si vous avez l’occasion de pouvoir organiser un barbecue, comptez-le parmi les invités.
    On le consomme :

    1. au printemps
    2. si il mesure plus de 20 cm
      chinchard
  • le grondin perlon, (ou gallinette, trigle hirondelle) Chelidonichthys lucerna : C’est un poisson qui  fréquente les eaux de l’Atlantique Est de la Norvège au Sénégal mais surtout la mer Méditerranée. Il aime vivre sur le sable, la vase et les graviers, jusqu’à 300 mètres de fond.
    Il « gronde » quand on le sort de l’eau et ses écailles et ses nageoires sont généralement rouges, eh oui, il ne manque pas de caractère !Sa chair blanche et ferme se consomme traditionnellement en soupe ou cuite au court bouillon. Cependant, pour plus de modernité, pourquoi ne pas me consommer en carpaccio ? Si vous le préférez chaud, son goût assez prononcé s’accommode très bien avec les épices …
    On le consomme :

    1. au printemps
    2. quand il mesure plus de 20 cm

grondin-perlon

  • le berlingot de mer, (autrement appelée crépidule, noix de mer) Crepidula fornicata
    Introduit accidentellement dès la fin du 19ème siècle en Europe. En France il n’a pas de prédateur et bénéficie de conditions environnementales plus clémentes que dans son milieu d’origine, et il a proliféré jusqu’à devenir espèce invasive, notamment dans les aires ostréicoles. En le mangeant, vous aidez à enrayer le problème de son invasion tout en consommant moins d’espèces dont les stocks sont déjà surexploités.D’autre part, déguster un berlingot de mer ouvre les portes du goût. C’est en effet l’occasion de découvrir une cinquième saveur (autre que le sucré, le salé, l’amer, l’acide) : la saveur umami. Cette dernière fait mon succès dans les pays asiatiques. Pourquoi ne pas vous en inspirer pour votre recette ? Wok, sushis, nems … tout est permis.
    On le consomme :

    1. au printemps
    2. quand il mesure au moins 3 cm

berlingot

  • le maquereau commun, (ou maquereau bleu) Scomber scombrus
    Il fréquente les eaux de l’Atlantique Nord-Est et Nord-Ouest, de l’Islande et du Nord de la Norvège jusqu’au Maroc, la mer Méditerranée, mer Noire, mer Baltique, mer Blanche. Avec ses congénères il se regroupe en bancs qui nagent en pleine eau près des côtes, de la surface jusqu’à 200 à 250 mètres de profondeur.
    Ce sont des experts du camouflage : Afin de passer inaperçus aux yeux de leurs prédateurs, ils se confondent avec leur environnement grâce à leur livrée discrète sombre vue du dessus, se confondant avec les profondeurs océaniques, claire et argentée vue du dessous, réfléchissant la lumière et se confondant avec les rayons solaires. C’est un très beau poisson à voir évoluer dans l’eau en banc !Il fait partie des poissons les plus riches en Oméga 3, un vrai atout santé ! Grillé, arrosé de vin blanc, en sauce citronnée ou à la moutarde vous avez le choix pour me cuisiner. Mais pour plus d’originalité, n’hésitez pas le sucré-salé : avec des dés de melon, des agrumes ou même de la rhubarbe. Goûtez, vous serez étonnés !
    On le consomme :

    1. au printemps
    2. quand il mesure plus de 30 cm


maquereau

Quelques suggestions de recette.

En suivant ces recommandations, vous êtes certain de ne pas contribuer à la surexploitation des ressources halieutiques.
Vous renseigner sur l’origine du poisson que vous vous apprêtez à acheter doit devenir un réflexe. Assurez-vous également de n’acheter que des poissons ayant atteint leur taille adulte, vous leur laissez ainsi le temps de se reproduire avant de vous régaler !

Pour en savoir plus sur les produits de la mer à consommer,

Je vous conseille vivement les sites de l’IFREMER qui propose des fiches sur de nombreux poissons et crustacés et celui de Pavillon de France qui en plus d’être beau et une mine d’informations. Il propose justement des conseils sur les maquereaux et les chinchards.

logo-pavillon-france

La marque Pavillon France : des poissons frais et de saison pêchés par des bateaux battant pavillon français
 
En 2010, tous les acteurs de la filière pêche française (pêcheurs, mareyeurs, artisans poissonniers, enseignes de la grande distribution) se sont regroupés au sein d’une association, France Filière Pêche, qui s’attache à promouvoir la consommation de produits issus de la pêche française. La marque Pavillon France
garantit des produits issus de la pêche maritime française. Elle met l’accent sur la traçabilité, la qualité et l’origine des produits.

Le défi culinaire,

La  mission que j’ai acceptée consiste à réaliser une recette à base de l’un de ces poissons ou de ce coquillage et vous encourager à en faire de même. Moi je suis ravie de vous faire découvrir et cuisiner des poissons peu connus et de saison. Je publierai prochainement ma  recette et si vous (blogueurs et blogueuses) vous souhaitez en faire de même. Pour les cuisiniers non blogueur, sachez que vous pouvez participer via mon site chouchou : 750g.com.

Bandeau-coucours-journees-de-la-mer


De nombreux cadeaux sont à gagner dont  : un week-end pour 2 personnes autour du Cap Ferret pour découvrir à vélo une des plus belles Presqu’îles de France et le métier d’ostréiculteur.

2 réflexions sur “Le défi des journées de la mer 2013

  1. et ben dis donc, tu m’en apprends des choses! je ne connaissais pas tous ces poissons!! hâte de voir ta recette! 😉
    bon week-end. bisous

  2. Pingback: Ma recette comme un poisson dans l’eau ! | Les délices d'Anais

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s