Les huiles végétales dans les petits plats maison pour bébé


LDdA_Diversification-bebe-huiles-vegetales

Quand arrive le moment de la diversification alimentaire de bébé (à 4 mois révolu mais de préférence vers 6 mois), tous les parents s’interrogent sur la meilleure façon de procéder. Il faut dire que les diverses études menées sur le sujet en France comme à l’étranger ont largement influencées les conseils prodigués par les professionnels de santé. Les comportements des familles ont également changé au fil du temps en fonction des nouveaux modes de consommation.

Ce qu’il faut surtout retenir de tout ça, c’est qu’il n’existe pas une méthode unique d’aborder le sujet. Il faut surtout prendre en compte que chaque enfant est différent avec ses besoins spécifiques et ses éventuelles allergies.

Si au cours des dernières années certains ingrédients sont devenus interdits comme le sel, d’autres éléments nutritifs sont au contraire fortement recommandés pour le développement de bébé. C’est le cas des matières grasses. Aujourd’hui j’aimerai vous parler des huiles végétales que j’utilise dans la cuisine pour bébé.

Qu’est-ce que les bonnes et mauvaises matières grasses ?

Les mauvaises matières grasses sont saturées et augmentent le taux de “mauvais” cholestérol. Il faut ne faut pas que bébé en consomme. Au contraire, les bonnes matières grasses sont les acides gras insaturés que l’on appelle aussi « oméga » sont bons pour lui. Ils sont dits “essentiels” à l’organisme car ils ne peuvent pas être fabriqués par le corps et sont nécessaires au bon fonctionnement de notre organisme. Seul une alimentation variée peut les apporter. On les trouve les omégas surtout dans les poissons gras, les fruits à coque et les graines mais aussi dans les huiles végétales.

La famille des omégas

Dans cette famille d’acides gras, il y en a 3 qui nous intéressent, il s’agit des omégas 3, 6 et 9.

Les omégas 3 :
Ce sont des acides gras polyinsaturés que l’on trouve naturellement et en grandes quantités dans les graines de lin, les noix et le colza.

Les omégas 6 :
Ce sont aussi des acides gras polyinsaturés que l’on trouve dans la plupart des huiles végétales, graines et les céréales comme le tournesol, le pépin de raisin et l’arachide. On les retrouve aussi dans les œufs ou certaines viandes en quantités variables selon l’alimentation des animaux.

Les omégas 9 :
Ce sont des acides gras mono-insaturés qui ne sont pas essentiels. L’organisme humain est capable de les fabriquer à partir d’autres acides gras insaturés. Le principal acide gras oméga 9 est l’acide oléique que l’on les trouve plus particulièrement dans les huiles d’olive, de noix, de tournesol, d’arachide et de noisettes.

LDdA_Diversification-bebe-huiles-vegetales-omega

Proportion des omégas dans les huiles végétales @leshuilesvegetales

Les vitamines

Les huiles végétales sont aussi riches en vitamines et en particulier en vitamine E. Celle-ci possède des propriétés anti-oxydantes et aide à lutter contre le vieillissement cellulaire.

Les huiles végétales

Il existe un grand nombre d’huiles végétales. Voici quelques informations sur celles que j’ai pu tester dans ma cuisine.

Huile de tournesol :
C’est l’huile préférée des français. L’avantage principal de cette huile c’est son goût neutre qui ne modifie pas les saveurs des légumes avec lesquels elle est mélangée. On peut donc l’associer à des légumes dont le goût est peu prononcé comme les blettes, les courgettes et les haricots verts. Elle apporte aussi des omégas 6 et 9 ainsi que de la vitamine E.

LDdA_Diversification-bebe-huiles-vegetales-tournesol

Champ de tournesols @Prolea/Stefan Meyer

Huile d’olive :
C’est l’une des huiles les plus utilisées dans la cuisine pour bébé car on a souvent venté ses mérites. Son goût varie de très intense à très subtil selon l’origine des olives utilisées pour la fabriquer. Elle peut ainsi donner du goût à une purée de légumes trop fade. Moi j’aime l’associer aux légumes du sud comme les aubergines, les poivrons, les tomates. Elle apporte principalement de l’oméga 9 et un peu d’oméga 6.

LDdA_Huiles-végétales-Olives

Oliviers @LDdA

Huile de colza :
Son goût est plutôt neutre mais elle est très intéressante car riche en oméga 3 et en vitamine E. Elle apporte également des omégas 6 et 9 ce qui la rend l’une des plus intéressante d’un point de vu nutritionnel. J’aime utiliser cette huile avec un peu tous les légumes.

LDdA_Diversification-bebe-huiles-vegetales-colza

Champ de colza @Fotolia

Huile de graines de chanvre :
Elle est riche en oméga 3. Ce qui la rend très intéressante d’un point de vu nutritionnel c’est son rapport oméga 6 et 3 qui est de 3/1 considéré comme le rapport « idéal ». Comme l’huile de colza, je l’utilise avec un peu tous les légumes.

Huile de graines de lin :
Elle est très riche en oméga 3 (56%). Après avoir été très longtemps interdite à la consommation en France elle est à nouveau disponible dans les magasins bio. Cette huile a beaucoup de propriétés intéressantes mais il aussi retenir qu’elle est fragile et instable. Il faut donc la consommer rapidement, ne pas la conserver trop longtemps (maximum 3 mois) et au réfrigérateur après ouverture.

Avec sa légère amertume et son goût de noix, elle s’associe parfaitement au purée de pomme de terre.

LDdA_Diversification-bebe-huiles-vegetales-lin

Champ de graines de lin @LDdA

Huile pépin de raisin :
Elle est très riche en oméga 6 mais pauvre en oméga 3. J’utilise cette huile que depuis peu mais surtout en pâtisserie pour les petits gâteaux de bébé.

Les huiles extraites de fruits à coques comme les noix sont très intéressantes en terme d’apports nutritionnels mais aussi en terme de goût. Attention toutefois avant de les utiliser dans les plats pour bébé car elles peuvent provoquer des réactions allergiques.
A retenir : il est recommandé d’attendre 16 mois pour commencer à tester l’huile de fruits à coque chez les bébés n’ayant pas d’antécédents familiaux d’allergies. Demandez conseils au médecin qui suit votre bébé en cas de doute.

Huile de noix :
Elle est très goûteuse avec des notes boisées. Elle est aussi très riche en oméga 3.
J’aime bien utiliser cette huile dans une purée d’endives ou d’épinards à la place du beurre ou de la crème.

LDdA_Huiles-végétales-noix

Noix @pixabay

Huile de noisettes :
Elle est très riche en vitamine E et en oméga 9. J’ai utilisé cette huile dans les purées de courges et en particulier celle de potimarron car elle s’associe bien à ses notes de châtaigne.

LDdA_Huiles-végétales-noisettes

Noisettes @pixabay

L’huile d’arachide :
Elle est riche en vitamine E et en oméga 6. Je n’utilise pas beaucoup cette huile à tord. J’ai d’ailleurs longtemps hésité à l’incorporer aux préparations pour bébé par peur des allergies liées à l’arachide. Maintenant je l’utilise assez souvent dans les purées de carottes et de panés.

LDdA_Huiles-végétales-arachides

Arachides @pixabay

Les huiles végétales et bébé

Les huiles végétales/lipides sont indispensables au développement cérébral, nerveux du bébé, en plus d’être source d’énergie. Comme aucune huile seule ne couvre tous les besoins de bébé, la solution est d’alterner les huiles ou d’utiliser un mélange composé d’huiles différentes.

Quand :

A partir de 6-7 mois et ceci jusqu’aux 2 ans de bébé.

Quantité recommandée :

Une cuillère à café d’huile soit 4 grammes pour une purée de 180 à 200 grammes. Ceci deux fois par jour soit 8 grammes par jour.
Ajoutez l’huile après cuisson lors du mixage des légumes car pour garder tous les bienfaits du produit il faut l’utiliser cru.

Choisir et conserver ses huiles végétales :

  • Même si toutes les huiles contiennent des omégas, je préfère acheter celles qui sont bio et issues d’une première pression à froid.
  • Le contenant étant aussi important que le contenu sélectionnez des bouteilles en verre teinté ou des bidons métalliques car ces huiles doivent être conservées à l’abri de la lumière pour garder leurs propriétés.
  • Idem pour la température, veillez à protéger vos huiles des variations importantes qui altérèrent leurs qualités nutritionnelles et leur goût.
  • Ne les gardez pas plus de 6 mois.
  • Préférez les petites bouteilles (25 cl) aux grandes si vous souhaitez tester une huile que vous ne connaissez pas. 
  • Conservez les plus fragiles au réfrigérateur après ouverture (huile de lin).

Nous avons commencé avec l’huile d’olive que nous avions à la maison, puis nous avons acheté des petites bouteilles d’autres huiles.

Pour en savoir plus, je vous conseille de jeter un œil sur le blog consacré aux les huiles végétales qui m’a beaucoup inspiré pour écrire ce billet.

LDdA_Huiles-végétales-Quintessens

J’ai récemment découvert un mélange intéressant sous la marque Quintesens spécialement conçu pour les bébés de 4 à 36 mois. Je vous en parle bientôt puisque je le teste depuis quelques mois à la maison.

En attendant, je vous invite également à lire :

Si vous cherchez des idées de recettes pour bébés, vous trouverez quelques propositions dans la page « repas bébé ».

3 réflexions sur “Les huiles végétales dans les petits plats maison pour bébé

  1. Pingback: On a testé l’huile Quintesens pour bébé – Concours [cadeau inside] | Les délices d'Anais

  2. Hello, merci pour votre article très fascinant! Mon compagnon et moi tentons d’avoir une alimentation saine au quotidien. j’avoue que souvent ce n’est pas facile!!! mais la santé passe avant tout par là. Au plaisir de vous lire.

  3. Pingback: Mes premiers petits plats pour bébé à base de crustacés et de mollusques | Les délices d'Anais

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s