Profiter des derniers beaux jours de septembre en terrasse à Paris


Cet été, j’ai pu tester plusieurs terrasses parisiennes qui m’ont beaucoup plu. Comme les beaux jours sont encore nombreux je vous propose d’en découvrir celles qui m’ont le plus marqué !

On commence par le sud de la capitale avec la plus impressionnante et aussi l’une des plus sympa de jour comme de nuit. Puis je vous propose de voir d’autres terrasses originales. On terminera par l’une des nouvelles terrasses parisiennes. C’est parti !

Le jardin suspendu

Ce lieu éphémère a ouvert ses portes le 14 juin dernier est situé à la Porte de Versailles à Paris. Annoncé comme le plus grand Rooftop de Paris (comprenez la plus grande terrasse), le jardin suspendu tient sa promesse en offrant une terrasse géante aménagée d’une multitudes d’espaces variés. Chaque espace offre une ambiance différente.

On peut y boire et y manger à 10 euros (minimum) le verre ou le plat. On peut aussi y écouter de la musique puisque le jardin suspendu s’est doté d’une belle programmation de DJs.

Enfin un grand écran permet de visionner des films en plein air. Ce que l’on a aimé c’est la vue sur Paris et en particulier sur la Tour Eiffel.

Ce qui est aussi agréable ce sont toutes les plantes et le jardin potager installé là sur les 3500 m2 et accessibles à tous.

Pour en savoir plus consulter le site dédié du Jardin Suspendu.

Hanoi Cà phê

J’ai découvert la terrasse du Hanoi Cà phê du boulevard des Italiens à Paris à l’occasion d’une sortie entre copines. Vous retrouverez dans cette cantine vietnamien l’atmosphère des rues d’Hanoï.

On peut y siroter d’excellents cocktails multicolores aux goûts très exotiques.

Et manger des plats vietnamiens des plus classiques comme les Bo Bun aux plus originaux comme les burger à base de pain de riz.

J’aime beaucoup la présentation des grands rouleaux de printemps comme le Goi Cuô Tôma réalisé à base de crevettes, avocat, mangue, carotte, concombre, vermicelles de riz, menthe et coriandre fraîche.

Le burger est aussi très original avec son petit pain à base de farine de riz.

Ceux qui préfèrent les grands classiques de la cuisine vietnamienne pourront se faire plaisir avec un Bô Bun.

Le Mau Bun au saumon frais, avocat, mangue et graines de sésame-wasabi est particulièrement réussi.

Pour en savoir plus, consultez le site du restaurant Hanoï Ca Phe.

La brasserie urbaine de Molitor

A Molitor, si vous n’avez pas pu réserver un accès à la terrasse sur le toit, vous pourrait tout de même profiter de l’ambiance de la piscine et manger à la brasserie urbaine qui se situe au rez-de-chaussée.


La terrasse du restaurant donne sur la piscine. On peut assez facilement réserver une table dehors si on est 2 car l’espace est assez restreint à l’extérieur. Cela donne d’ailleurs à ce lieu une ambiance assez Cosi.

En fin de journée, la piscine est assez prisée par les résidents de l’hôtel mais ils sont peu nombreux à barbotter.

Au menu les plats sont beaux et bons. Un effort est fait sur la présentation ce qui est appréciable.

Lorsque la piscine ferme, le bassin se vide est le calme s’installe.

Les desserts sont jolis à regarder et aussi très bons.

Lorsque la nuit tombe, des éclairages bleus viennent illuminer le fond du bassin et s’ajoutent aux éclairages jaunes situés à chaque étage du bâtiment mettant en valeur les belles couleurs des murs de l’édifice.

Pour en savoir plus sur cette brasserie et réserver une table rendez-vous sur le site de Molitor.

Restaurant et terrasse au Grands Boulevards Hotel

C’est l’un des lieux les plus insolites que j’ai eu le plaisir de découvrir cet été.

La terrasse est située au dernier étage de l’hôtel au niveau des toits. En fin de journée la terrasse bénéficie d’une très belle lumière et d’une jolie vue sur les toits parisiens.

La carte est à la hauteur du lieu et les prix un peu excessifs… surtout la bouteille de rosé Miraval à 50 euros pièce !

Malgré cela, le lieu ne désempli pas.

Au rez-de-chaussée on découvre le Grand Restaurant sous sa verrière.

Sa carte est conçue en collaboration avec Giovanni Passerini, le chef parisien qui fait parler de lui.

A la carte, il y a de grands classiques de la cuisine campagnarde franco-italienne revisité par le chef.

On a aimé le mélange des saveurs et la petite touche de Sho Ashizawa !

Quand la nuit tombe, le ciel s’obscurcit et les tables s’illuminent de petites bougies.

Pour tout savoir sur ce lieu insolite, rendez-vous sur le site de Grands Boulevards Hotel.

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.