Anaïs blogtrotter dans le cantal #2 Aux environs de Tournemire


La deuxième étape de notre parcours dans le Cantal, nous conduit dans un autre village classé parmi les plus beaux villages de France : celui de Tournemire. Nous avons pu y visiter un splendide château et nous balader dans les ruelles à la découvertes de jolies maisons. Non loin de Tournemire, nous avons passé un bel après-midi dans les gorges de la Jordanne.

Les moments forts de cette deuxième étape :

  • Le village de Tournemire
  • Le château de Tournemire
  • Les gorges de la Jordanne

Tournemire

Le village de Tournemire a été bâtie sur les hauteurs de la rive droite de la rivière Doire.

Les maisons les plus anciennes possèdent des fondations romanes, des murs en pierre volcanique, et surtout de très beaux toits en lauzes.

L’église Sainte-Croix de Tournemire

Composée d’une partie romane date du XII e siècle. Elle est dédiée à Saint Jean-Baptiste.

Après l’incendie de 1360 lors du siège du château, l’ancienne chapelle fut restaurée et revoûtée pour devenir au début du XVe siècle l’église que l’on peut voir aujourd’hui. Elle découvrir les sept chapelles et le porche qui furent ajoutés à cette occasion.

L’église est connue pour sa relique, une épine de la Couronne du Christ qui au Moyen-Age perlait une goutte de son sang chaque Vendredi Saint.

Le château d’Anjony 

L’histoire de Tournemire est marquée par la rivalité de deux familles : les Tournemire et les Anjony. Les premiers possédaient un château bâti sur le promontoire et les seconds étaient de riches marchands d’Aurillac ayant accédé à la noblesse par la volonté du roi.

Le château actuel fût construit au XVe siècle par cette dernière qui prit au fil du temps possession des lieux.

Le château appartient encore aujourd’hui à la famille d’Anjony qui a su le préserver et offre la possibilité de le visiter.

Il faut compter une heure pour sa visite.

Nous avons eu la chance d’être guidé par un homme qui nous a compté de nombreuses anecdotes sur ce château qu’il connaît très bien.

Nous n’avons pas pu prendre de photos de l’intérieur du château mais je ne peux que vous inviter à prendre le temps de faire cette visite afin de découvrir les belles pièces qu’il renferme.

Je vous laisse avec quelques photos de l’extérieur du château ainsi que la vue sur la vallée de la Doire depuis le chemin de ronde.

Une pause gourmande

Tournemire est un petit village qui ne possède pas beaucoup de commerce. Pour déjeuner sur place vous aurez le choix entre l’Auberge (si vous avez réservé) et un pique-nique à base des produits de la région que vous pourrez vous procurer à La Petite Boutique.

La Petite Boutique est située en plein cœur du village. Vous ne pourrez pas la manquer. La gérante de la boutique, Isabelle Crouchet vous propose ici les produits régionaux d’artisans créateurs et producteurs.

Nous avons ainsi pu déguster une excellent terrine sur du pain au levain, du fromage et des petits gâteaux à base d’amande et de châtaigne.

 

Pour plus d’info sur le village de Tournemire, rendez-vous sur le site du Pays de Salers : www.salers-tourisme.fr

 Le sentier de découverte des gorges de la Jordanne
Situé à quelques kilomètres du village de Tournemire, les gorges de la Jordanne offre un site exceptionnel propice à la balade et à l’imaginaire.

J’ai découvert l’existence des gorges de la Jordanne lorsque j’organisais notre roadtrip dans le Puy de Dôme. Nous avons tout de suite été séduits par l’ambiance qui règne en ces lieux.

Il faut compter au minimum 3 heures pour profiter de la balade sur le sentier de 4 km qui parcours les gorges.

Ce chemin longe principalement la rivière Jordanne sur des pontons flottants. Les falaises s’élèvent de chaque côté à des hauteurs comprises entre 20 et 60 mètres de haut.

Le parcours est entièrement aménagé avec une main courante pour assurer la sécurité des visiteurs. Les enfants peuvent se balader sans danger.

On passe facilement d’une rive à l’autre au gré de passerelle de bois ou de pont en arc.

Après quelques kilomètres de mise en jambe, vous pourrez grimper à 30 mètres de haut sur une corniche pour franchir un verrou glaciaire et déboucher sur le « chaos » : la partie des gorges la plus sauvage.

Ici, les blocs rocheux n’encadrent plus seulement les berges de la Jordanne mais parsèment son lit. C’est ici que l’ambiance est la plus particulière. On laisse facilement son imagination vagabonder jusqu’à percevoir des êtres fantastiques.

Pour en savoir plus, découvrez le site des Gorges de la Jordonne.

La bière de lave « Noire »

On peut dire que cette bière est une spécialité locale qui gagnerait à être mieux connue.

Imaginée et crée par la Maison Desprat d’Aurillac, cette bière brune artisanale est brassée à la méthode trappiste. Elle est fabriquée exclusivement à partir d’orge de brasserie produite sur les hauts plateaux Auvergnats. Sa couleur intense et ses arômes surprennent alors qu’en bouche elle reste ronde et onctueuse.

 

Je vous donne maintenant rendez-vous dans quelques jours pour la suite de notre séjour dans le Cantal.
Stay tuned!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s